samedi 23 juillet 2011

Protestation, Pétition et Manifestation...Vous pouvez pendre Guy Turcotte...

ET pendant que vous le ferez, un autre père ou une autre mère dans un moment de folie,  tuera ses enfants. Depuis ce drame plusieurs enfants sont morts de la main meurtrière d'un parent mentalement déstabilisé. Vous pouvez tous les pendre si vous y tenez... Mais que faîtes vous pour prévenir ces meurtres? Si le but de toutes ces protestations visent à éviter des infanticides, croyez-vous vraiment qu'une sentence de vingt ans changerait le destin d'enfants dont le parent est souffrant et en état de folie? Évidemment, non.  Seul la prévention et l'élargissement des connaissances et ce pour toute la population, peuvent éviter ce genre de drame. Une soixantaine d'enfants et presque autant de pères et mères sont décédés (eux par suicide) depuis quelques années au Québec. Combien de suicides solitaires ( au delà de mille par an au Québec) pourrions nous éviter également...


Quels étaient les symptômes, les comportements, les indices et cela des jours(voir des semaines) avant les meurtres qui auraient pu laisser présager un tel épisode?  Qui consulter? Quoi faire?  Combien de temps faut-il pour ''revenir'' d'un tel épisode? Si vous êtes incapables de répondre à de telles questions aujourd'hui et que vous tenez toujours à pendre les auteurs de ces meurtres... Vous êtes autant coupables car vous renforcer les tabous de la maladie mentale... Vous pouvez me pendre également si vous y tenez car si la médecine de m'aurait pas sauvé il y a une dizaine d'années, c'est contre moi que vous auriez crié.


Lorsque je réfléchis à toutes cette énergie dépensé à crier ''justice''  et qui pourrait servir à prévenir le prochain épisode de folie qui se joue peut-être au moment même que vous lisez ces lignes, je me dis que nous sommes loin, très loin de sauver nos enfants et ces parents souffrants.   Il y a très peu de temps, trois enfants ont étés incendiés dans un véhicule... l'un s'en est sauvé... deux sont morts et le père également...  Étiez vous devant votre téléviseur à regarder les reportages sur l'affaire Turcotte? 


En écrivant ces lignes je sais que je me retrouve à contre-courant de tous ceux et celles qui brandissent des pancartes... Mais moi le simple menuisier... si je peux faire reculer les tabous qui entourent les problèmes mentaux ne serait-ce que d'un iota... Cela en aura valu la peine de me faire décrier par certains. Vous voulez faire avancer cette cause, alors laissez un commentaire pour tous vous lisent également... Merci


Pour lire le premier article; ici
Pour le second; ici

2 commentaires:

Jean-Samuel a dit…

Tout à fait d'accord, bien dit! Demain aura lieu une manifestation dans 14 villes du Québec contre le verdict qu'a obtenu Guy Turcotte, et je suis fier de dire que je ne participe pas à ces protestations.
Cet épisode juridique est totalement en train de ruiner la crédibilité de notre Justice, si Justice il y a toujours. Les membres du jury, représentants de la loi et du peuple, ont pris une décision, décision qui peut ne pas plaire à tous, j'en conviens, mais qui sommes-nous pour affirmer qu'une sentence est juste ou non? Parmi les 20 000 citoyens qui manifesteront demain, combien d'entre eux s'y connaissent au niveau juridique? Combien ont suivi l'affaire du tout début, sont au courant de toutes les preuves, de tous les témoignages? Combien ont assisté au procès? La grande majorité de ces personnes ne font que suivre la collectivité, l'opinion publique propagée par des médias subjectifs comme TVA et le Journal de Montréal.

Voyez donc cela : au Québec, au lieu de prévenir de telles tragédies, on se plaint encore et toujours, et on se plaindra jusqu'à ce que le gouvernement décide de foutre en l'air les principes et les procédures pour céder aux demandes de la population. D'ailleurs, c'est déjà ce qui est en train de se produire : le procès va en appel! Et croyez-vous que le prochain jury voudra répéter "la gaffe" de juger Turcotte non coupable et de provoquer les foudres de la population? Ben voyons donc! C'est certain qu'il sera au moins coupable au deuxième degré, parce que c'est ce que les citoyens exigent!

Mais je m'égare. Tout ça pour dire qu'au lieu de toujours contredire toutes les décisions de la "haute société", nous, les citoyens, devraient plutôt regarder de l'avant et collaborer pour éviter de tels incidents. Après tout, comme il a été mentionné plus haut, pendre Guy Turcotte ou 20 ans en prison n'empêcheront pas d'autres personnes atteintes de folie de faire des victimes, pas plus que ça ne ramènera les deux enfants.

Daniel Paillé a dit…

Bravo Jean-Samuel avec votre prénom vous devez être plus jeune que moi et déjà vous comprenez et savez que la compréhension et la prévention sont primordiales... Re-Bravo!!!