mardi 17 novembre 2009

Brisons les tabous de la souffrance... et tuons le tueur

Accusé du meurtre au premier degré de ses deux enfants, le cardiologue Guy Turcotte a tenté de s'enlever la vie le week-end dernier.
Jean-François Rousseau - CIME FM - Journal de Montrél(JM)

Le pire tueur l'est à cause des tabous que nous entretenons. Les troubles de l'humeur, psychotiques, de la personnalité, anxieux, la souffrance et combien d'autres encore se glissent dans notre entourage sans tambour ni trompette. Puis, ils s'instalent, s'agrippent à leur proie sans lui laisser aucune chance... à moins, bien sûr, que vous n'en parliez régulièrement pour briser le silence.

Pour lire mon premier article sur ce sujet cliquez ici.

11 commentaires:

JF L'Internaute a dit…

J'ai déjà laissé quelques billets à ce sujet dans le passé, surprise pas de tomates.

Le gros de la règle serait pour moi assez simple. Meutre d'enfant prémédité, y passe pas Go, ne réclame pas $200 et c'est la piqure en dedans d'une semaine.

Homicide involontaire, meurtres non prémidités... on peut toujours en jaser, pas de problème mais quand le tueur a un palmarès de ses proies alors là, "no chance". Je pense même que dans leur cas c'est en sortant de la salle d'audience. Ciao bye!

Entre temps ces monstres nous coûtent chacun plus que le salaire moyen d'une personne... enough is enough!

Daniel Paillé a dit…

Justement le plus difficile c'est de savoir dans quelle catégorie ces gens se trouvent. Pour moi ce cas me semble être beaucoup plus un moment de perte de réalité, un délire, une sphychose mais je ne suis pas expert et encore moins au courant de tous le faits.
Pour les tueurs sans scrupule, les pédophiles, les bourreaux d'enfants, je suis en accord avec toi..

turgeonr a dit…

Cela ce qu'est arrivé est vraiment dommage et qui pourrait arriver à n'importe qui. Ce que je peut vous dire est que pour la prochaine fois qu'il s'essayeras d'en finir à ses jours, qu'il ne se manqueras peut-être pas cette fois-ci et tout cela arrivera un Samedi, dont le jours de sa naissance d'ailleurs, par la BIORYTHMIE étant des jours critiques moral ou (émotionnel) et en ne connaissant pas sa date de naissance et de son heure. En espérant le tout que rien arriveras de tout cela. Au moment de sa première tentative de cette triste évènement du 28 février, me rappellant bien, étant bien un samedi et pour cette 2e tentative étant belle et bien toujours un Samedi, en n'oubliant surtout pas, qu'un jour critique débutant toujours à 18h, la veille et pour se terminer à 18h, le lendemain...j'aimerais que les gens voulant me laisser des commentaires de bien vouloir m'écrire à mon adresse personnel paraissant, en serait très appréciable.

Daniel Paillé a dit…

Turgeonr, je ne suis pas un adepte de la biorythmie... Et je ne suis pas certain de vouloir le devenir. Par contre étant donné qu'il m'arrive assez souvent d'écrire des niaiseries moi-même, je garderai ton commentaire pour me prouver que je ne suis pas le seul à agir ainsi...
Merci de ton passage..

turgeonr a dit…

Pour commencez pour être adepte de la biorythmie est bien de votre choix et en vous remerciant de votre commentaire entièrement négatif, tout en essayant de me prouver quoique ce soit à agir ainsi...

The Knee a dit…

Je suis pour la piqure...c'est drastique mais tres économique, à moins bien entendu qu'on aide cette personne malade avant qu'elle ne commette l'irréparable...un cell se se remplace...pas une vie!

Daniel Paillé a dit…

Turgeonr, c'est parce que nous étions le 19... et le 19 c'est plus fort que moi... je ne résonne plus normalement... ni le 20, 21... enfin, c'est tout de même moins pire que le 18...

The Knee, t'as perdu ton cel? En passant tu fais quoi le 18?

Daniel Paillé a dit…

Turgeonr, je suis désolé de me moquer ainsi. Tu as le droit de croire à ce que tu veux mais d'expliquer deux infanticides avec la biorythmie... pour moi c'est complètement ridicule et sans aucun fondement. Bonne(s) réflexion(s).

Dominique a dit…

Bonjour le cousin, difficile sujet...

J'ai connu une dame de près, j'ai donné des cours d'allaitement avec elle. Après une séparation difficile, le mari a amené les 3 enfants camper pour le week-end et les a tué les 3 et s'est tiré après...

Nous étions ensemble ce week-end en formation.

Comment comprendre ?
Et comment porter un jugement ?
Un jugement, pas possible...

Moi, j'y arrive pas, je ne peux pas arriver à une conclusion j'ai beau essayer de me pencher sur le sujet, trop difficile...

J'espère que les enfants vont bien, ainsi que Elle, à bientôt...

Pas de tournoi dans notre région ?

Je t'embrasse xoxox

Daniel Paillé a dit…

Dominique, ton histoire ressemble à celle de Guy Turcotte... Comment prévenir autrement que de faire connaitre tous les symptomes de la maladie mentale, les premiers signes de la folie, de la déraison... Il faut l'avoir vécu pour comprendre que tout cela est possible. Que nul n'est à l'abri.

Les miens vont bien, ma douce et moi ausi. Il y a M. Turgeonr de ta région qui ne semble pas me trouver commique.. mais bon nous sommes en 2009 et moi tu sais 2009..

C'est en Estrie notre tournoi cette année mais je saurai bien t'embrasser d'une manière ou d'une autre..

Anonyme a dit…

Aller voir le lien suivant:
http://www.canoe.com/divertissement/cinema/nouvelles/2007/09/05/4471155-pc.html

C'est un film touchant...sur le suicide...fait par une femme simple & forte à la fois...mais il n'a rien dit...il n'a pas brisé le silence....

J'ai une copie DVD que je devrais envoyer par la poste à un ami de longue date !!!

Bises Daniel XXX

Martine T.